Depuis quatre semaines nous sommes en confinement, l’équipe de la MFR travaille «à distance». Un branle-bas de combat sans précédent pour envoyer des nouvelles aux élèves et aux parents.  Des travaux scolaires sont partagés aux jeunes chaque semaine.

Le Moniteur aux côtés de ses élèves et familles

Depuis le 17 mars 2020, la Maison Familiale Rurale  de Saint-Martin-de-Fraigneau est fermée, confinement oblige ! Aussi, le travail se mène désormais à distance. Les déplacements  de tous ceux qui se rendaient habituellement à la MFR ont été limités à «une nécessité absolue» et requièrent «l’autorisation de la direction». Pourtant, la communication n’a jamais été aussi importante chaque semaine. Tous les Réseaux Sociaux de la MFR se sont activés : Site, Page Facebook

Ce petit miracle tient à une organisation sans précédent. Aujourd’hui, tous mes Ex-collègues sont sur le front, et malgré la distance, ils s’attellent au quotidien, à conserver la proximité avec les jeunes.

Le travail du Moniteur change avec le confinement

Laurent JAULIN est en contact permanent avec son groupe de CAPa Métiers de l’Agriculture, tout comme ses collègues, voila ce qu’il nous dit:

Les agriculteurs continuent à travailler, c’est donc très important pour nous aussi de poursuivre notre boulot.

Chaque jour, mon temps d’écran augmente considérablement, il a triplé, passant de 2 heures à 6 heures par jour. Entre les appels des collègues et de mes élèves, ça n’arrête pas…

Je me suis adapté aux divers outils numériques et réseaux sociaux: Gmail, Facebook, Messenger, Whatsapp, Snapchat, Skype… Ainsi, pour tous, le changement est fort !

Il complète ses observations et témoigne:

Cette semaine j’ai testé l’évaluation orale en VISIO individuelle. Du changement pour moi mais aussi pour les jeunes. Mais ces changements permettent de garder le contact et de rompre l’isolement. Le fait de se voir fait vraiment du bien, cela nous rapproche un peu et nous permet de tenir bon.

Sans doute la MFR de Puy-Sec était-elle en avance dans l’utilisation des outils numériques apparus au cours de la dernière décennie. Mais, encore faut-il pour tous, avoir le souci de les expérimenter, puis de les faire vivre. Le confinement aura en cela été favorable à une certaine prise de conscience de l’utilité de vivre avec les applications de son temps !

Prenez soin de vous !

at ut libero suscipit libero. libero ut ante. lectus Nullam
Share This