Biologie humaine en vidéos par les CAPa SAPVER du CFA MFR Puy-Sec

Biologie humaine en vidéos par les CAPa SAPVER du CFA MFR Puy-Sec

Dans le cadre du cours de biologie humaine, la classe de CAPa-SAPVER deuxième année nous présente un travail de sous-groupe. Il s’agissait de concevoir et présenter de courtes vidéos sur les principaux chapitres du cours. Madame Lucie GANTIER accompagne la mise en forme des contenus et de leur présentation.

 

Pourquoi créer des vidéos biologie humaine ?

« T’as faim, t’as soif, t’as VLOT ! »

Voici le slogan que les jeunes de CAP2 SAPVER ont lancé il y a quelques mois. Objectif : réaliser des vidéos en ligne ouvertes à tous qui se veulent pédagogiques, simples. Plusieurs thèmes portant sur la biologie humaine ont été traités par les jeunes.

Aujourd’hui, les vidéos sont réalisées et peuvent être publiées sur les Réseaux Sociaux. Une telle démarche a nourri de nombreuses compétences :

  • Etre capable de faire des recherches sur un thème… donc APPRENDRE !
  • Réaliser un document écrit qui sert de base à un cours produit par et pour les jeunes
  • Synthétiser les informations en vue de créer un diaporama
  • Savoir utiliser son diaporama et mémoriser les informations
  • Etre capable de s’adresser à une caméra (public absent mais présent !)
  • Maîtriser son stressssssssssssssssss
  • Pouvoir transmettre des connaissances… FAIRE APPRENDRE !

Et c’est Pauline VEILLON qui nous dit…

« En fait, on a appris pour faire apprendre ».

Elle a tout compris… Apprendre à apprendre, apprendre pour faire apprendre.

Les vidéos biologie humaine qui vous sont présentées.

Six vidéos ont été  réalisées pour aborder les chapitres de biologie humaine suivants:

  • Les cellules
  • La circulation sanguine
  • La digestion
  • La respiration
  • La reproduction
  • La communication

Noémie et Charlotte ont travaillé sur les cellules. Le thème est vaste et complexe. Elles ont donc orienté leurs recherches vers quelques cellules spécialisées (neurones par exemple).

Lorie et Tessa se sont penchées sur la circulation sanguine, qui exige que l’on s’attarde à la fois sur le coeur et les vaisseaux.

Emma et Morgane ont réalisé leur diaporama sur la digestion, processus à la fois chimique et mécanique.

Pauline et Pauline ont travaillé sur la respiration. Des alvéoles en passant par la respiration abdominale, elles ont essayé de brasser un tas d’informations en vue de les simplifier pour les restituer.

Mélina et Elodie ont organisé leurs propos autour de la reproduction humaine et de ce que cela cache.

La communication entre le cerveau et le corps est un thème extrêment complexe que Marion et Cécilia ont choisi de traiter. Elles parviennent ici à retranscrire leurs apprentissages.

Pour une première, il apparait que les jeunes de CAP SAPVER ont pris du plaisir dans le processus de création des vidéos qui renferme, en fait, une réalité pédagogique complexe. Parties de livres et de sites internet qu’il a fallu « trier », les filles de Service-vente ont réussi à synthétiser un tas d’informations en vue de les transmettre ensuite. Evidemment, le stress était de la partie, mais il fut positif. Au final, les jeunes sont fières d’elles.

Je réitèrerai cet exercice, à la fois en biologie et dans d’autres cadres d’apprentissages. Je pense que cela peut favoriser la confiance en soi, le développement de compétences psychosociales, le goût du travail achevé et bien fait. Le fait de passer par de multiples supports (écrit, diapo/schémas, oral) me semble être également un facteur d’intégration de chaque jeune dans la démarche via la prise en compte des intelligences multiples.

D’ici une prochaine expérience, profitez bien de ces vidéos. Vous avez de quoi être fières, les filles !

Tulipes contre le cancer avec le CFA MFR Puy-Sec

Tulipes contre le cancer avec le CFA MFR Puy-Sec

Pour la deuxième année consécutive, le CFA MFR Puy-Sec de Saint-Martin-de-Fraigneau, s’associe au Lions Club de Fontenay-Le-Comte pour mettre en place la cueillette et la mise en bouquets de tulipes contre le cancer. Ainsi, dans les semaines qui viennent, chaque jour, des jeunes iront couper des tulipes et d’autres préparer les bouquets qui seront mis en vente dans le Sud-Vendée. L’argent collecté servira au financement de la lutte contre le cancer.

Pourquoi des Tulipes contre le Cancer ?

Depuis près de 25 ans, le lions club de France organise la mise en place de plantation de Tulipes qui seront ensuite vendues au profit de la recherche contre le cancer. Cette opération porte le nom de : « Tulipes contre le cancer ». Depuis de nombreuses années des bénévoles se mobilisent pour la cueillette et la mise en bouquets des fleurs produites. En parallèle, un gros travail de recherche de contacts au sein des entreprises et autres structures est organisé pour l’engagement aux dons. Ainsi, après s’être investi, chaque partenaire se verra chaque semaine livrer un nouveau bouquet tout le temps de la production. De plus, des points de vente seront installés aux entrées des GMS de Fontenay-Le-Comte. Rejoignez sans plus attendre le Lions Club de Fontenay-Bas-Poitou !

Notre partenariat avec le Lions Club de Fontenay-Le-Comte

Pour ce qui est de la participation du CFA MFR Puy-Sec, nous collaborons pour la deuxième année. Chaque semaine de présence des Jeunes en formation, nous accompagnerons un groupe à la cueillette et un autre groupe à la confection de bouquets. Ainsi, au cours des mois de mars et avril, chaque classe aura participé à l’action citoyenne qu’est celle d’aider à la lutte contre le cancer. Qui dans sa famille, ses amis, n’as pas été confronté à cette maladie? Vous pouvez voir ou revoir une partie de nos actions sur notre chaîne YouTube.

Au cours des semaines à venir, les bottes et autres équipements de travaux de champs seront utiles à la récolte de Tulipes contre le Cancer. Chaque jeune prévoit son équipement !

Parcelles où ont été plantés fin octobre les 35000 bulbes de tulipes. Le champ est gracieusement prêté par Mrs Stéphane et Eric BOULARD, agriculteurs sur la commune de Doix-Les-Fontaines. L’opération « Tulipes contre le cancer » va débuter !

L’an passé, 8 000 € ont été collectés et redistribués pour moitié à l’antenne de la ligue contre le cancer à Fontenay-Le-Comte et l’institut de cancérologie Paul-Papin d’Angers. Nous nous souvenons de l’épisode de grêle qui avait considérablement altéré la qualité des bouquets. Aussi, nous espérons que le climat sera cette année de la partie et que votre générosité sera elle aussi bien présente. Le Vendredi 31 Mars, une vente sera organisée à la sortie des élèves.

Les bouchons et couvercles plastiques ont de l’avenir au CFA MFR Puy-Sec

Les bouchons et couvercles plastiques ont de l’avenir au CFA MFR Puy-Sec

Les Jeunes en classe de 4ème du CFA MFR Puy-Sec s’engagent dans la collecte de bouchons et couvercles plastiques au profit de l’association : Les bouchons de l’avenir. Cinq membres de l’association Vendéenne sont venus à leur rencontre, parmi eux était présent un habitant du village à l’initiative de cette opération : Guy GUILLON. Vous pourrez dès ce Weekend déposer vos bouchons à l’occasion des PORTES OUVERTES de notre établissement.

En savoir plus sur l’association : « Les Bouchons de l’Avenir »

L’association Vendéenne qui collecte les bouchons et couvercles plastiques, se donne pour mission la mise en oeuvre d’activités bénévoles auprès de toute personne ayant un handicap. Cette aide se traduit le plus souvent par l’achat de matériels adaptés, l’accompagnement aux pratiques d’activités sportives et de loisirs.

Comment seront collectés « Les Bouchons de l’Avenir » au CFA MFR Puy-Sec ?

Tout le monde doit se sentir concerné par la collecte : Jeunes de toutes les classes, Parents, Maîtres de stage, Moniteurs et Membres du CA et Voisins. Des bacs seront mis à la disposition à l’entrée de l’accueil de la Maison Familiale Rurale pour y déposer votre contribution. Chacun peut sensibiliser son entourage et partager l’initiative des Jeunes de la classe de 4ème.

Quels bouchons et couvercles seront acceptés ?

Précisons tout d’abord que les bouchons et couvercles doivent être propres, et que seront refusés les bouchons de détergents et autres produits chimiques. Ainsi, seront acceptés:

Alimentaires:

  • Eau, lait, soda, jus de fruits, etc…
  • Huile, vin, compote, crème fraîche, crème anglaise,mayonnaise,aromates, etc…

Couvercles plastiques alimentaires:

  • Lait de bébé, chocolat, café en poudre…

Produits d’hygiène et cosmétiques:

  • Shampoing, produit douche, dentifrice, déodorant, etc…

Médicaments et parapharmaceutiques:

  • Sirops, bain de bouche, brumisateur, eau thermale, etc…

Produits ménagers:

  • Liquide vaisselle, produits d’entretien, lessive, assouplissant, etc…
collecte des bouchons de l'avenir

Les bouchons seront préalablement triés par les jeunes de la classe de 4ème avant d’être apportés au centre de collecte de Fontenay-Le-Comte.

Nous nous faisons l’écho des Jeunes de la classe qui souhaitent réussir cette collecte, et vous encourageons à répondre favorablement à leur demande. Chacun de vous est invité à participer à un geste SIMPLE, un geste ECO-CITOYEN, eu geste POUR UNE BONNE CAUSE ! Merci.

L’Agroécologie présentée par Jacky BERLAND au CFA MFR Puy-Sec

L’Agroécologie présentée par Jacky BERLAND au CFA MFR Puy-Sec

Les stagiaires deuxième année en formation de Technicien Agricole sous contrat de professionnalisation en visite sur l’exploitation de Jacky BERLAND. L’objet de cette rencontre sera de se faire présenter les fondamentaux de l’agroécologie vus par un professionnel expérimenté.

L’agroécologie vue par Jacky BERLAND

Depuis plus de 20 ans, Jacky BERLAND pratique l’agroécologie, autrement appelée Agriculture de Conservation des Sols. Cette pratique fut mise en avant par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), et actuellement cette organisation cherche à communiquer largement sur ce concept.

3 Piliers sont mis en avant:

  • l’Arrêt du travail du sol
  • La mise en place d’une couverture permanente des sols
  • Le maintien et le développement de la biodiversité végétale et animale

Le sol, en agroécologie, est placé au centre de la production agricole. Les pratiques qui en découlent s’inspirent de ce qui se passe dans la nature et cherchent à produire efficacement et durablement.

Jacky BERLAND nous dit:

« Pour mettre en oeuvre une agriculture de conservation des sols, il faut apprendre à faire avec la nature et ne jamais aller contre ».

Observations des sols et des cultures de Jacky BERLAND. Quels sont les effets de pratiques agricoles en agroécologie? La présence d’un important mulch de matière organique en surface et de nombreuses galeries de vers est un bon indicateur du fonctionnement des sols.

En pratique sur l’exploitation

La ferme de Jacky BERLAND située à proximité du bourg de Saint-Martin-de-Fraigneau est engagée en agroécologie sur une surface d’environ 76 hectares, en zone de plaine, sur des sols argilo-calcaire (25 à 35% d’argile) et de limons (15 à 20%). Les pH avoisinent 7 et les taux de Matières Organiques oscillent entre  3.5 et 6 ou 7 en groies légères.

Nous avons analysé la diversité des rotations de cultures. Deux situations sont observées :

Sur parcelles irriguées (55 ha)

Succession des cultures sur parcelles avec irrigation.

Sur parcelles sans irrigation: (21 ha)

Rotation des cultures sur surfaces non irriguées.

En agriculture de conservation des sols ou agroécologie, la présence d’un système d’irrigation sécurise la mise en place des couverts ou cultures dérobées, leur assurant une levée rapide et un bon développement, gage d’un rendement escompté sécurisé.

Présentation de l’assolement en agroécologie par Jacky BERLAND. Nous observons la grande diversité de cultures présentes sur l’exploitation.

Nous ne présentons ici que quelques aspects de notre visite du matin. Jacky BERLAND est intarissable sur le sujet de l’agroécologie et sait faire partager sa passion des sols. Nous retiendrons l’absolue nécessité d’être patient et observateur pour bien conduire un tel système. Au final, les bénéfices pouvant être retirés de telles pratiques sont de plusieurs ordres:

  • Gains financiers par la réduction des charges de toutes sortes.
  • Gains sociaux par l’optimisation du temps de travail
  • Gains environnementaux par le développement de la biodiversité

Enfin, les besoins de formation et d’expérimentations nouvelles sont au coeur d’une nouvelle dynamique innovante qui replace la connaissance des sols au coeur du métier de l’agriculteur. Aussi, Jacky BERLAND bénéficie de l’aide du travail en réseau au sein de l’APAD (Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable).

Merci et tous nos encouragements à poursuivre et vulgariser vos pratiques.

Quelques liens utiles :

Engrais Bulk Blending Soufflet Atlantique de Fontenay-le-Comte CFA MFR Puy-Sec

Engrais Bulk Blending Soufflet Atlantique de Fontenay-le-Comte CFA MFR Puy-Sec

Rencontre du groupe de stagiaires du CFA MFR Puy-Sec en formation de technicien agricole par apprentissage avec un fabricant d’engrais composés « Bulk Blending ». Le site Soufflet Agriculture de Fontenay-le-Comte propose à ses clients agriculteurs et maraîchers une gamme personnalisée d’engrais composés.

Les engrais de mélange ou bulk blending

Ce type d’engrais permet de proposer des équilibres ajustés aux besoins des cultures en éléments fertilisants. Ainsi, les utilisateurs retrouveront dans leur formulation à la carte:

  • des éléments principaux : azote (N), phosphore (P), potasse (K)
  • des éléments secondaires: calcium (Ca), magnésium (Mg), soufre (S) et sodium (Na)
  • des oligo-éléments: fer, cuivre, bore, manganèse, molybdène, zinc et cobalt

La technique de fabrication d’engrais de mélange autorise la production de nombreuses formules s’adaptant au mieux aux besoins des cultures. Toutefois, elle demande à ce que les engrais simples utilisés soient véritablement compatibles entre eux sur le plan chimique et granulométrique. En effet, pour un épandage optimal, la taille et densité des engrais simples utilisés en bulk blending devront satisfaire à des critères précis pour une bonne répartition au sol. Vous trouverez en complément de ces quelques données sur la fabrication d’engrais, sur le site de l’UNIFA, de très nombreuses informations sur les bases scientifiques et les pratiques de la fertilisation.

Le site engrais bulk blending de Soufflet-Atlantique de Fontenay-le-Comte Ex: SPS-négoce rue de Jéricho. Un négoce agricole de l'agriculture céréalière et maraîchère du Sud-Vendée.

Le site de fabrication d’engrais bulk blending de Soufflet-Atlantique de Fontenay-le-Comte Ex: SPS-Négoce rue de Jéricho. Un négoce agricole partenaire de l’agriculture céréalière et maraîchère du Sud-Vendée.

La station de fabrication du Bulk Blending

Matières premières

L’entreprise s’approvisionne en engrais simples via le port de la Palice de la Rochelle. Ces engrais arrivent de pays étrangers tels l’Egypte, la Lituanie… Arrivés sur le site de Fontenay-Le-Comte ils sont stockés sur des plateformes. Les engrais réceptionnés sont de nature suivante:

  • Ammonitrate
  • Urée
  • Superphosphate
  • Chlorure de Potassium
  • Phosphate d’Ammoniaque

Processus de fabrication du Bulk Blending

L’installation est composée d’un mélangeur avec pesée et d’une ensacheuse pneumatique avec souffleur. Le chantier réclame la présence d’un télescopique et d’un élévateur. Deux personnes seront mobilisées pour ce travail. Toutes les matières premières sont stockées sur des plateformes et le salarié en charge de conduire le télescopique va chercher la juste dose d’engrais nécessaire à son mélange. Il vide ensuite le godet dans une trémie avec pesée intégrée.

Après avoir apporté toutes les matières premières suffisant à la recette, une vis au centre de la trémie brasse le tout. Un tapis emmène le mélange dans un élévateur qui sera déversé dans une seconde trémie d’une capacité de 5 tonnes. La personne qui pilote le télescopique met en place un big bag (gros sac d’une capacité de 500 à 600 kg selon le type de Bulk), puis l’ouvrier envoie de l’air dans le big bag afin qu’il prenne sa forme pour recevoir le mélange. La personne qui se charge de conduire l’élévateur met l’étiquette correspondant au bon de commande, et pousse ensuite ce gros sac sur des rouleaux jusqu’à l’endroit où l’on procède à sa fermeture et son chargement. Enfin les sacs seront déplacés et stockés dans un espace d’expédition.

Exemple de recette pour une tonne de mélange fabriqué sur le site ayant la formulation finale : 20-12-24

  • 261 kg de Phosphate d’ammoniaque (18N/46P)
  • 400 kg de Chlorure de potassium (60k)
  • 339 kg d’urée (46N)

La station de fabrication des engrais de mélange du site Soufflet Atlantique de Fontenay-le-Comte.

  • A droite la trémie peseuse et mélangeuse
  • A gauche la trémie ensacheuse du Bulk

Soufflet Atlantique et le site de Fontenay-le-Comte

Soufflet Atlantique Marans (17)

Le Groupe Soufflet est une entreprise agro-industrielle dont l’origine remonte aux années 1900 (Voir histoire du Groupe) Le groupe compte aujourd’hui environ 7500 employés au monde.

En région, Soufflet Atlantique travaille le plus souvent avec les producteurs céréaliers, mais aussi avec des maraîchers, des viticulteurs et arboriculteurs. La proximité du port de la Pallice offre des possibilités d’échanges de produits très performantes. L’entreprise met l’accent sur la filière cultures, mais elle développe aussi des compétences dans le suivi des productions animales. Son site de fabrication d’aliments de Talmont-Saint-Hilaire 85) en témoigne, et nombreux sont les techniciens qui parcours les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire et Nouvelle Aquitaine au service des éleveurs.

Zoom sur Soufflet à Fontenay-le-Comte

Le site de Fontenay-le-Comte est réputé pour les mélanges d’engrais (Bulk Blending). 7 personnes travaillent au service de la clientèle:

  • 3 Techniciens de cultures
  • 2 Techniciens spécialistes de l’alimentation animale
  • 2 Employés sur site

Nous avons constaté que tous les employés se donnaient pour mission de travailler au plus près de leurs clients et mettaient fortement en avant la valeur des relations humaines en territoire local avec l’ensemble de leurs partenaires.

Le groupe de TA (Technicien Agricole), en formation par apprentissage au CFA MFR Puy-Sec en visite sur le site de Soufflet Atlantique de Fontenay-le-Comte, découvrant la fabrication des engrais de mélange.

Que disent les Jeunes de cette visite ? :

  • « Nous avons appris comment étaient fabriqués les engrais que nous utilisons sur nos lieux d’apprentissage du métier de futur agriculteur »
  • « J’ai apprécié me faire expliquer le fonctionnement d’un organisme collecteur de céréales et autre produit de récolte »
  • « La rencontre avec 2 techniciens et l’échange qui en a suivi m’a bien plu. Ils ont témoigné de leur métier »

Les Jeunes de la classe tiennent à remercier le Groupe Soufflet et ses collaborateurs, en particulier Monsieur Jérôme LANDRIAU, (Directeur de Soufflet Atlantique) dont le siège se situe à Marans (17), qui a accepté de nous recevoir sur le site de Fontenay-le-Comte. (Mention spéciale à Nadine et Dany…)

58263f26fad29f9eedcce9fa12964770CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC