Il est de coutume, à la MFR-CFA de Puy Sec de réaliser un voyage d’études de fin de cycle. Ainsi, 3e, CAP2 et TA2 vivent, chaque année, un séjour en France ou à l’étranger. A chaque cycle ses exigences et ses objectifs. Pour ce qui concerne le groupe de 3e, le DNB, le vivre ensemble et l’ouverture aux mondes et aux autres constituent les piliers de notre voyage. Et nul besoin d’aller loin pour se remplir les yeux d’images magnifiques… l’Auvergne nous attend !

Un menu de gourmets

Si le mardi est consacré, surtout, au transport, les autres jours promettent de belles visites !

Mercredi 30 mai : découverte de l’eau de Volvic et son village, puis visite de la magnifique église romane de St Nectaire et de la ferme de Bellonte (fabrication du St Nectaire). Les jeunes vont ainsi en apprendre plus sur l’origine de l’eau minérale et sur la fabrication du fromage.

Jeudi 31 mai : découverte du Puy de Dôme en train à crémaillère (ouhaou!!!) et enquêtes diverses dans le Parc « scientifique » de Vulcania. Cette journée sera donc surtout centrée autour des volcans, de la géologie, de la physique.

Vendredi 1er juin : visite du Château de Murol, puis découverte du Centre de la mémoire d’Oradour sur Glane ainsi que son village martyr. C’est dernière journée plutôt portée sur l’histoire avec un pied au Moyen-Age et l’autre dans la Seconde Guerre Mondiale.

Un livret pédagogique réalisé par les jeunes… pour les jeunes

Ce voyage d’études en Auvergne prend une saveur particulière cette année : le groupe de jeunes est pleinement engagé dans la préparation du séjour depuis plusieurs semaines. En effet, l’épreuve oral du projet (EPI), qui constitue l’une des épreuves terminales du DNB (Diplôme National de Brevet), portera sur la réalisation d’un livret pédagogique de voyage, sur le retour de voyage et la capacité à faire l’analyse de son travail.

Ainsi, divers groupes ont été formés, chacun travaillant sur une visite.

Chaque groupe a un cahier des charges à respecter :

  • faire des recherches sur la future visite, pouvant aller jusqu’à entrer directement en contact avec les structures
  • réaliser un document constitué d’un écrit, de schémas, plan de situation, etc permettant d’apporter des connaissances sur la future visite
  • préparer des activités en lien avec la visite (puzzle, quizz, schéma à légender, mots croisés, textes à trous, frise chronologique, enquête, etc)
  • lors de la visite : soit prendre en charge l’animation de la visite (lorsque la visite est libre), soit anticiper la visite et apporter quelques éléments avant de procéder à la visite
  • après la visite, en veillée notamment : animer la phase de correction du livret
  • au retour à la MFR : créer un SLIDE contenant un compte-rendu de la préparation de la visite, un compte-rendu de la visite, une analyse de l’anticipation de la visite, de la pertinence des activités proposées en lien avec la visite.
  • ORAL d’EPI le jeudi 7 juin devant plusieurs jurys, prenant pour support le SLIDE, le livret, et toutes traces de l’activité des jeunes.

L’implication des jeunes mérite d’être mise en avant : le livret pédagogique produit est de qualité et la diversité des activités proposées m’a surprise. Cela les a mis en posture de devoir construire du « cours », et des activités pédagogiques devant être intéressantes pour les jeunes tout en permettant d’asseoir les notions qu’ils souhaitent faire acquérir. Autant dire que ce ne fut pas toujours simple de nous comprendre sur les attentes !

Ainsi, à ce jour, presque veille de départ, chaque jeune a à l’esprit le programme de séjour ET en particulier, UNE visite, « la sienne », celle pour laquelle il a travaillé, pour laquelle il devra être plus attentif que les autres.

Aussi, mardi prochain, nous partirons pour ce beau séjour qui nous attend…

ante. adipiscing elit. ipsum accumsan sit ut sem, ultricies Sed tristique Aliquam
Share This