Formations par apprentissage : Technicien agricole

Former des professionnels qui maîtrisent la conduite globale d’une entreprise agricole...

Formation Technicien Agricole en Apprentissage

Le titre de technicien agricole en apprentissage est un diplôme homologué de niveau 4 pour adultes, donnant la capacité professionnelle pour l’installation. Formation sur une durée de 2 ans, basée sur l’alternance entre entreprise et centre de formation.

Code(s) NSF :

  • 210 : Spécialités plurivalentes de l’agronomie et de l’agriculture
Date d’échéance de l’enregistrement : 21-07-2023

Le certificateur est l’Union nationale des maisons familiales rurales d’éducation et d’orientation (UNMFREO).

Résumé de la formation

Activités visées :

Le titulaire de la certification de Technicien agricole participe au management général de l’entreprise agricole. Ses principales activités sont les suivantes :
Coordination, conduite durable et développement des activités agricoles de l’entreprise :
– Appropriation et analyse de l’évolution du contexte concurrentiel et sociétal,
– Prospection de marchés pour les produits agricoles de l’entreprise et les services associés à ces produits ; analyse et adaptation de la stratégie commerciale de l’entreprise à l’évolution de ce contexte,
– Construction  et négociation d’une offre technique et économique (devis, contrat, …) en lien avec le positionnement choisi,
– Coordination de la relation clientèle,
– Mise en œuvre et coordination de l’activité agricole dans le respect des processus définis, des normes de qualité, d’hygiène, de sécurité dans une logique de développement durable, de respect des cahiers de charges et des calendriers administratifs,
– Organisation et sécurité du travail,
– Appropriation du suivi de l’activité agricole de biens et/ou de services associés,
– Evaluation – bilan  technico-économique, social et environnemental de l’activité,
– Formulation d’hypothèses de développement et/ou d’innovations d’activité.
Gestion des relations, de  la situation économique et financière de l’entreprise agricole
– Intégration dans et participation à des collectifs de travail et d’échanges liés à l’activité de l’entreprise agricole,
– Participation à la vie du territoire de l’entreprise, à sa valorisation,
– Participation à l’élaboration d’un projet collectif d’entreprise, de filière agricole et/ou de territoire,
– Suivi et gestion de la trésorerie de l’entreprise agricole,
– Suivi et analyse des performances économiques et financières globales de l’entreprise agricole,
– Formulation de diagnostics de la situation économique et financière,
– Gestion des investissements de l’entreprise agricole.
Entrepreneuriat
– Suivi du fonctionnement global de l’entreprise agricole dans ses différentes composantes,
– Définition des moyens nécessaires à l’adaptation et aux anticipations indispensables à l’évolution de l’activité ou à la création d’activité de l’entreprise agricole.

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :
– Construire les réponses adaptées à la demande et aux clients (cahier des charges, appels d’offre…).
– Définir la gamme de produits et services et leurs  prix.
– Définir et adapter la clientèle visée, les modes de distribution, les argumentaires techniques et commerciaux.
– Arrêter les choix techniques, les processus Qualité.
– Choisir les prestataires et fournisseurs.
– Planifier et suivre l’activité.
– Organiser le travail.
– Planifier et suivre les obligations administratives et réglementaires liées à l’activité.
– Calculer et analyser un coût de production, un seuil de rentabilité, un prix d’équilibre.
– Contrôler, analyser, réguler l’activité agricole ; formuler des diagnostics.
– Appréhender les opportunités et les points d’amélioration de l’activité agricole de biens et/ou de services.
– Formuler des hypothèses d’amélioration de l’activité agricole.
– Mobiliser différentes techniques de communication adaptée aux situations d’échanges rencontrées.
– Percevoir et analyser les enjeux des échanges liés aux relations internes et externes de l’entreprise agricole.
– Maîtriser des techniques d’expression écrites et orales.
– Instaurer des liens avec les personnes et les institutions. Collaborer avec les partenaires de l’entreprise.
– Contribuer à la conception d’un projet collectif d’entreprise, de filière et/ou de territoire. Participer à sa mise en œuvre.
– Analyser un compte de résultat et un bilan.
– Interpréter les ratios économiques et financiers usuels de l’entreprise agricole ; formuler un diagnostic de sa situation économique et financière.
– Raisonner les investissements.
– S’approprier les données techniques, méthodologiques, juridiques, économiques et financières liées à la conception des stratégies de l’entreprise agricole.
– Formuler des diagnostics globaux de la situation de l’entreprise.
– Anticiper les effets des choix et décisions.
– Elaborer des scenarios prospectifs de l’évolution de l’entreprise.

 

En résumé

Déroulé Formation Technicien Agricole

Modalités d’évaluation :

Modalités d'évaluation
N° et intitulé du blocListe de compétencesModalités d'évaluation
RNCP12815BC01

Entreprenariat
Descriptif
Formuler des diagnostics globaux de l’entreprise agricole
Proposer des scénarios d’évolution de l’entreprise agricole
Modalités d'évaluation
- Production d’un dossier individuel « Diagnostic et projet d’entreprise » (30 à 35 pages) – Coef 2
- Prestation orale : présentation du dossier individuel « Diagnostic et projet d’entreprise » (30 mn) – Coef 2
- Etude de cas d’entreprise agricole sur site (30 mn de préparation, 30 mn pour la prestation) – Coef 2
RNCP12815BC02

Gestion des relations, de la situation économique et financière de l'entreprise agricole
Descriptif
Participer aux collectifs de travail et d’échanges de l’entreprise agricole
Gérer la situation économique et financière de l’entreprise agricole
Modalités d'évaluation
- Pratique professionnelle « Animation de la vie professionnelle et sociale » (1h30) – Coef 1
- Prestation écrite en centre de formation : étude de cas « Gestion économique et financière de l’entreprise agricole »  (3 h) - Coef 2
RNCP12815BC03

Coordination, conduite durable et développement des activités agricoles de l'entreprise
Descriptif
Contrôler la conduite durable de l’activité agricole
Formuler un diagnostic
Proposer des voies d’amélioration et/ou de développement de l’activité agricole adaptées à l’évolution du contexte et du marché
Réaliser l’activité agricole de production de biens ou de services
Modalités d'évaluation
- Production d’un dossier individuel élaboré en milieu professionnel « Diagnostic et développement d’une activité agricole de l’entreprise » (15 pages) – Coef 1
- Prestation orale en centre de formation : présentation du dossier « Diagnostic et développement d’une activité agricole » (30 mn) – Coef 2

Délivrance d’un ou de blocs de compétences

Ce souhait d’une délivrance d’un ou de blocs de compétences est exprimé par le candidat et notifié dans son dossier, au moment du positionnement le plus souvent. A travers cette intention, le candidat peut viser soit l’obtention du titre au travers d’un parcours progressif soit la reconnaissance d’un ou plusieurs blocs destinés à venir compléter son capital de compétences.

En relation avec les sites agréés, cette demande de délivrance de bloc est adressée à l’UNMFREO par les responsables régionaux d’évaluation après contrôle et validation par eux des éléments attestant du respect du processus de certification défini par ce cahier des charges : prérequis à l’entrée dans le parcours, preuve de la demande exprimée par le candidat, composition conforme du jury attestée par la liste des membres du jury, leur qualité et leur signature, fiches de validation complétées avec contrôle de la cohérence entre l’avis des deux membres du jury et la ou les lettres attribuées par lui à une épreuve…

Les responsables régionaux envoient à l’UNMFREO :
– les pièces, dont les procès-verbaux de validation de blocs de compétences dûment remplis,
– la fiche « Profil de compétences » du ou des candidats concernés signée par le Président de jury.
Un bloc est considéré comme acquis si le candidat a obtenu un « avis favorable » à l’aide des lettres qu’il a obtenues aux différentes épreuves du bloc considéré.

Pour la délivrance des blocs de compétences, on distinguera :
– les blocs de compétences n°1 et 2
Ceux-ci font l’objet d’évaluations en cours de qualification. A l’issue des épreuves correspondant au bloc recherché, les résultats sont reportés dans la fiche « Profil de compétences » déjà mentionnée.
Les feuilles d’émargement du jury et les fiches de validation complétées des différentes épreuves sont jointes à la demande d’obtention du ou des blocs. L’ensemble est adressé à l’UNMFREO.

– le bloc de compétences n°3 « Entrepreneuriat »
Ce bloc correspond au cœur de métier et fait l’objet de deux épreuves en fin de qualification. Les épreuves permettant de valider ce bloc n°3 sont accessibles aux candidats s’étant déjà présentés aux épreuves en cours de qualification ou aux candidats ayant obtenu une validation partielle (acquis académiques ou VAE) pour les blocs n°1 et 2.

Pour ce dernier bloc, c’est le jury de validation finale qui statue à la fois sur la délivrance de l’attestation de compétences pour le bloc n°3 et sur la délivrance de la certification « Technicien agricole ». Les règles de constitution du jury, les conditions de délivrance et la procédure de délibération sont identiques à celles mises en œuvre dans le cadre d’un parcours complet. Si toutefois un candidat souhaitait valider spécifiquement les compétences correspondant au blocn°3 sans pour autant en réunir les conditions d’accès, une demande de dérogation peut être adressée à l’UNMFREO, en tant qu’organisme certificateur. La situation du candidat fera l’objet d’un examen spécifique.

Au vu des procès-verbaux vérifiés puis transmis, le Président de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales (ou son représentant) signe les attestations de compétences établies par les services de l’Union. Les attestations signées sont adressées aux associations concernées qui les remettent aux candidats. Une copie est envoyée pour information au responsable régional des évaluations.

Pour rappel :
La totalité de la certification peut être obtenue à l’issue d’une session de jury finale visant le titre complet, par capitalisation de l’ensemble des blocs de compétences certifiés sur plusieurs sessions – que cela soit par la voie de la formation ou par la VAE (validation partielle) – ou par cumul d’équivalences avec des blocs de compétences certifiés.

Secteurs d’activités et type d’emploi

Secteurs d’activités :

Agriculture et activités connexes

Type d’emplois accessibles :

Salarié agricole hautement qualifié, aide-familial, responsable de production ou d’atelier de production agricole, chef d’entreprise agricole, conjoint-collaborateur, salarié d’un service de remplacement des agriculteurs, technicien dans les coopératives, le négoce agricole ou les service de contrôle technique.

Code(s) ROME :
  • A1405 – Arboriculture et viticulture
  • A1407 – Élevage bovin ou équin
  • A1302 – Contrôle et diagnostic technique en agriculture
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le titre confère l’acquisition de la capacité professionnelle agricole (arrêté du 29 octobre 2012, JORF du 30 novembre 2012).

Le titre n’a aucun lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations. Le titre donne accès à la pousuite d’étude tels que des BTS ou des CS.

Voies d’accès/ Admission :

  • Avoir un niveau de formation supérieur ou égal au niveau 4
  • Avoir un projet professionnel dans le milieu agricole
  • Faire preuve de motivation au test de positionnement qui aura lieu en juin 2021 pour une rentrée en septembre 2021
Voie d’accès à la certificationOuiNonComposition des jurys
X
XChaque jury est constitué de personnes extérieures à l’UNMFREO (salariés ou élus). Aucun représentant du site agréé n’est également engagé dans le jury. De manière à éviter toute dérive, les structures professionnelles ayant accueilli un candidat sont également exclues.
50% employeurs ou d’employeurs potentiels (agriculteurs,…) et 50% salariés (techniciens de  l‘amont et de l’aval, conseillers de gestion…).
La présidence du jury est confiée au Président de la chambre régionale d’agriculture ou à son représentant.
XChaque jury est constitué de personnes extérieures à l’UNMFREO (salariés ou élus). Aucun représentant du site agréé n’est également engagé dans le jury. De manière à éviter toute dérive, les structures professionnelles ayant accueilli un candidat sont également exclues.
50% employeurs ou d’employeurs potentiels (agriculteurs,…) et 50% salariés (techniciens de  l‘amont et de l’aval, conseillers de gestion…).
La présidence du jury est confiée au Président de la chambre régionale d’agriculture ou à son représentant.
X
XChaque jury est constitué de personnes extérieures à l’UNMFREO (salariés ou élus). Aucun représentant du site agréé n’est également engagé dans le jury. De manière à éviter toute dérive, les structures professionnelles ayant accueilli un candidat sont également exclues.
50% employeurs ou d’employeurs potentiels (agriculteurs,…) et 50% salariés (techniciens de  l‘amont et de l’aval, conseillers de gestion…).
La présidence du jury est confiée au Président de la chambre régionale d’agriculture ou à son représentant.

Durée de la formation

La formation se déroule sur deux ans. 30 semaines sont prévues en MFR, soit 14 semaines la 1ère année et 16 semaines la 2ème année. L’internat est obligatoire. Le reste s’effectue en entreprise soit 60 semaines. Le statut d’apprenti implique que l’apprenant soit présent 35 heures les semaines de MFR du lundi 8h30 au vendredi 15h30. Une journée type (hors lundi et vendredi) se découpe de la façon suivante: 8h00/10h00, 10h00-10h30 : pause, 10h30/12h30, 12h30-14h00 : pause, 14h00/16h00, 16h00-16h30 : pause, 16h30/18h00. Le statut d’apprentit implique 10 semaines de congés payés à répartir sur les deux années.

Le planning 2020-2021 vous est communiqué ci-dessous :

Planning 2020 2021

Planning 2020-2021

Téléchargez le planning

Moniteurs et contact

Chaque promotion est placée sous le contrôle d’un moniteur responsable qui intervient dans le processus d’acquisition des compétences. Il est l’interlocuteur privilégié de l’apprenant, de son maitre d’apprentissage et de sa famille.

Référent Technicien AgricoleFonctione-mailTéléphone
Sylvie RAVARDMoniteur responsable des Techniciens

1ère année
sylvie.ravard@mfr.asso.fr02.51.53.06.31
Joël GOGUETMoniteur responsable des Techniciens

2ème année
joel.goguet@mfr.asso.fr02.51.53.06.31

Cette formation est animée par 5 moniteurs salariés de la MFR de Puy Sec : Laurent JAULIN, Joël GOGUET, Sébastien PANNEAU, Céline PI et Sylvie RAVARD. Chacun a  des qualités en adéquation avec le processus d’acquisition des compétences des apprenants.

La réussite est au rendez-vous!!

Malgré un contexte sanitaire particulier, les TA promotion 2018-2020 ont obtenu 100% de réussite. Ce sont 11 apprentis présentés au titre de Technicien Agricole qui se sont vu remettre leur diplome attestant des compétences acquises.

En septembre 2018, ce sont 12 apprenants qui ont rejoint la formation de Technicien Agricole. Un jeune a souhaité interrompre sa formation en 1ère année pour se réorienter sur un autre secteur d’activité différent de l’agriculture et a donc effectuer une rupture de son contrat d’apprentissage.

Indicateurs résultats Technicien Agricole
Nombre de candidats présenté11
Nombre de candidats reçus11
Taux de réussite (nombre d'apprenants ayant reçu le titre/nb total)100%
Taux de rupture de contrat (en alternance)8.5%
Commentaire dont cause d'abandon 1 réorientation

Et après…

En ce mois de novembre 2020 que sont devenus nos jeunes Techniciens Agricoles promotion 2020 ?

Situation  au 11/2020Nombre%
Salariés agricoles873%
Salarié travaux publics19%
Poursuite d'études BTS ACSE19%
Autres formations ( permis poids lourds et super lourds)19%
dont processus d'installation en agriculture327%

Maison Familiale Rurale de Puy-Sec
Puy-Sec, 42 route du Château - 85200 SAINT-MARTIN-DE-FRAIGNEAU
: 02 51 53 06 31

mail : mfr.st-martin-fraigneau@mfr.asso.fr

Share This