À l’occasion de leur seconde session à la maison familiale et dans le but d’apprendre à se connaître encore un peu plus, la classe de troisième a passé la journée à Maillezais. Mardi 24 septembre 2019, la classe de troisième prépare ses sandwichs pour le déjeuner. Tout le monde, ou surtout Mme Julie regardent par la fenêtre… Moment d’inquiétude ; passerons-nous à travers les gouttes ? Le ciel s’assombrit mais pas les esprits, tous les élèves sont enjoués à l’idée de sortir et de prendre la route!

La visite de l’abbaye : par une route numérique

L'abbaye de Maillezais

L’abbaye de Maillezais

Une fois arrivés au pied de l’abbaye, deux hôtesses accueillent le groupe et expliquent le déroulé de la visite. Par binôme, les élèves sont équipés d’un smartphone ainsi que d’un casque de réalité virtuelle. Un personnage apparaît sur l’écran du téléphone, il est géolocalisé et se déplace en temps réel sur un parcours représentant l’abbaye. Il faut alors se rendre à chaque numéro et cliquer dessus et c’est une petite voix qui nous raconte l’histoire de l’abbaye. Ainsi le parcours se fait au fil des numéros et des ambiances musicales, nous emmenant jusqu’à des endroits spécifiques, où l’on peut enfin mettre le casque de réalité virtuelle. Et là, les élèves se laissent emporter dans un autre univers, les ruines ne sont plus, place à la vraie abbaye, dans son authenticité, dans ce qu’elle était à l’époque. On a presque envie d’avancer pour entrer par la porte et visiter l’intérieur de la bâtisse. Dommage, cela n’est pas possible, du moins pas encore !

Pause casse-croûte et balade en barque

Et puis, il est déjà l’heure de déjeuner, alors nous rendons les casques et autres téléphones, pour passer à travers les gouttes et passer un bon moment tous ensemble, autour du repas et que voit-on ? Un rayon de soleil !

« Vous voyez madame Julie, pas la peine de s’inquiéter, il fait beau ! »

C’est donc revigorer que nous embarquons pour une heure de balade à travers la petite Venise verte.Par groupe de six, nos élèves sont embarqués par des bateliers qui connaissent bien l’histoire du marais et de l’abbaye et la raconte avec enthousiasme. Certains jeunes, présents l’année dernière ont pu échanger sur leur projet mené dans les marais lorsqu’ils ont plantés des arbres afin de remplacer les frênes. Mais hélas, une heure passe vite et sur le canal du retour, nous avons le droit à l’incontournable feu sur l’eau.

16h survenant rapidement, il est temps de rentrer à la MFR après une journée bien remplie. Les élèves sont ravis et c’est bien là, le principal.

Auteur : Julie PAQUIER, responsable des 3ème

felis elit. pulvinar quis, ut Aenean Aliquam elementum neque.
Share This