Ce mardi de déconfinement, nous avons eu le plaisir d’accueillir M. Medhi GIRARD, chargé de mission au Ceimpas. Il est intervenu auprès des Techniciens Agricoles 2ème année.

Un problème! Une solution

Le Ceimpas, Une association

Le Ceimpas (Cercle d’Echange Inter cantonal en Marais Poitevin, Aunis et Saintonge) est une association créée en 1992 par un groupe d’agriculteurs souhaitant échanger du matériel et des savoirs faires, tout en réduisant leurs coûts d’exploitation. Cette association à but non lucratif loi 1901 a eu pour but de mettre en place sur un territoire une économie collaborative. Parmi les adhérents, il y a des agriculteurs, des entreprises de travaux agricoles, des organismes de recherche (ARVALIS, GEVES, TERRE INOVIA), des paysagistes et particuliers. Forte de plus 25 années d’expériences, elle dispose grâce à ses adhérents de matériels aussi diverses que variés et d’un savoir-faire dans tous les domaines agricoles. Parce que les systèmes de productions sont différents, certains d’entre eux sont ponctuellement «demandeurs» de main d’œuvre, de matériel ; alors que d’autres peuvent être «offreurs» sur ces mêmes domaines.

La finalité du CEIMPAS est donc de mettre en relation ses adhérents afin que chacun d’eux trouve ce dont il a besoin : prestations, locations, échanges…pour son exploitation.

Le Ceimpas avec les TA : Une rencontre

Le but du rendez-vous de ce matin était de faire découvrir aux techniciens agricoles ce cercle d’échange. Aujourd’hui présent principalement sur la moitié Nord de la Charente-Maritime, Sud Vendée et les Deux-Sèvres, M. GIRARD a à cœur d’étendre le réseau des adhérents. Quoi de plus naturel que de s’adresser à de futurs acteurs du monde agricole, qu’ils soient futurs salariés ou exploitants agricoles ? En effet, le Ceimpas propose un outil souple qui permet la mise en relation d’exploitants pour un recours à du matériel et à de la main d’œuvre. Le Ceimpas permet à ses adhérents :

  •  de rentabiliser du matériel en le mettant à disposition d’autres adhérents du Cercle,
  • de réduire les charges de mécanisation,
  • de trouver des solutions temporaires de main d’œuvre,
  • de se dégager du temps,
  • de diversifier ses activités,
  • d’être en contact avec l’ensemble de la profession,
  • de véhiculer ses connaissances,
  • d’accroître ses compétences.

 

Un échange et une projection sur l’avenir

Les Techniciens Agricoles ont été attentifs aux différentes anecdotes, situations exposées par M. GIRARD. Ce cercle d’échange agricole peut demain leur permettre d’allier trois notions essentielles : l’Economie, la Sécurité et la Liberté. Chacun d’entre eux a la possibilité de trouver ce dont il aura besoin sur son exploitation. Nos jeunes ont donc en fin de présentation noté les coordonnées de cette association. Nous remercions vivement M. Medhi GIRARD pour sa présentation dynamique et appréciée.

Pour tout ceux qui seraient intéressés, le Ceimpas reste à votre disposition. A noter pour conclure que l’adhésion est très abordable et qu’une remise est effectuée pour les jeunes agriculteurs.

quis, ante. risus. velit, justo et, id risus consectetur
Share This