Le 22 Septembre, les CAP SAPVER 1ère année sont allés visiter le Musée « Autrefois l’école » à Fontenay-le-Comte.

Un bâtiment chargé d’histoire

Le bâtiment accueillant l’exposition a été créé en 1870 par un banquier fontenaisien, occupé par ce dernier comme maison principale. En 1883, Jules Ferry rend l’école obligatoire : chaque commune se doit d’avoir une école. A cette date, la maison fut rachetée par la ville, ayant pour but de la transformer en école. En 1980, l’Inspection Académique Départementale s’installe. Aujourd’hui, l’IAD se situe en haut de ce bâtiment et le Musée en bas.

Les CAP SAPVER au cœur de l’école du siècle dernier

Les jeunes ont été immergés au sein d’une classe organisée telle une école du siècle dernier. Tables en bois équipés d’encriers, tableaux en ardoise, boulier, sorbonne, compendium scientifique, blouses, boîte magique… Un réel retour vers le passé pour comprendre comment se passait l’école du XXème siècle.

Ils ont pu découvrir le rythme scolaire auquel étaient confrontés les élèves dans l’ancien temps : aller à l’école à pied avec des sabots en bois, faire les corvées (nettoyer le sol à l’eau, allumer et entretenir le poêle situé dans la classe…), les petites vacances étaient à Noël et à Pâques, les grandes commençaient le 14  Juillet et se terminaient le 1er Octobre… Ils ont même pu travailler l’écriture à la plume !

Le témoignage d’un ancien normalien

Monsieur Réus, ancien normalien (ancien élève de l’école normale) et instituteur, a partagé aux élèves son expérience concernant ces deux titres.

La corvée, appréhendée par les jeunes comme une activité pénible, était vécue comme quelque chose d’agréable à faire avec « les copains ».

La rigueur de l’apprentissage scolaire a également fait l’objet d’un témoignage fort, lors de la présentation du Certificat d’Études accompagné de ses modalités, des moyens de punitions (bonnet d’âne, coup de pied au sabot…) et de récompenses (bons points, prix, médailles…).

Les jeunes ont pu repartir le corps et l’esprit séparés : le premier dans le présent, le deuxième au XXème siècle.

Article rédigé par Julie VINCENT

dictum nec efficitur. commodo dapibus Praesent Nullam consectetur leo. tempus porta.
Share This