Le jeudi 25 avril, deux bénévoles de la prévention routière sont venus passer la journée à la MFR de Puy Sec afin d’intervenir auprès de chaque groupe de classe présents cette semaine-là.

Par séquences de deux heures, ils sont venus dans les classes, aborder le sujet de la prévention routière avec nos jeunes.

Basé sur l’échange avec les élèves, ils ont adaptés leur intervention en fonction des âges et des classes.

Les plus grands sont eux partis sur les conduites à risques au volant. Que peut-il leur arriver, quelles en seront les conséquences, etc.

Les échanges et les témoignages des intervenants sont très « parlant » pour les élèves qui peuvent se montrer étonnés voir choqués des réalités.

Chaque élève s’est montré intéressé par ces interventions, ce qui démontre l’importance de la prévention.

Ainsi, les 4ème ont plutôt échangé autour de la conduite des deux roues et terminé avec l’amorce des avantages de la conduite accompagnée.

Partis de petites questions, les bénévoles ont tout d’abord demandé qui dans la classe détenait un scooter ? Quelques mains se lèvent.

Qui parmi eux a un véhicule débridé ? Grand silence… Quelques petits rires mais pas de main levée.

L’intervenant explique alors que c’est toujours comme ça au début des séances puis que par la suite, les langues se délient et osent en dévoiler un peu plus.

Intervention sécurité routière

Intervention sécurité routière avec la casse de 4ème

Le rire de certains favorise la décontraction et la parole et il en profite pour demander s’ils ont des amis possédant des engins à deux roues.

Ain d’étayer leurs propos, les bénévoles utilisent les chiffres et c’est parlant : 80% des scooters ou 50 CC sont débridés en France.

S’en suit les explications sur les risques que l’on encourt si on roule avec ce genre de véhicules.

Un autre chiffre peut être inquiétant : 98% des parents sont au courant que leurs enfants ont un véhicule débridé.

Par la suite, pour corroborer leurs dires, les deux bénévoles montrent des vidéos explicatives sur les risques du non port du casque, des gants, etc.

Dans un dernier temps, les intervenants ont axé leur travail sur la conduite accompagnée, les avantages que les élèves pourraient avoir à passer par ce système pour obtenir le permis.

Cette intervention a suscité beaucoup de réactions et de débat entre les élèves. Les témoignages sont toujours plus parlants et marquent chacun.

Plus on fait de prévention et plus on évite les risques.

Pour l’équipe : Julie PAQUIER, Monitrice

tristique libero libero nec dolor adipiscing ut sed accumsan
Share This