Cette semaine le groupe de Technicien Agricole 2ème année est allé en visite dans l’entreprise Mercier frères, dans le but de comprendre la production de plants de vigne. Nous avons été accueillis par l’un des gérants de l’entreprise Mr Guillaume MERCIER qui nous a expliqué ce qu’est le groupe mercier et son fonctionnement.

Plus d’un siècle d’existence familiale

Depuis 1890 et l’arrivée d’un insecte ravageur le « Phylloxéra », qui s’attaque aux racines des plants de vignes, l’entreprise familiale s’est lancée dans la production de plants de vigne résistant à cet insecte, en utilisant des souches de vigne mère résistantes.

Depuis le début dans l’activité de plants de vignes, l’entreprise a su se développer et innover pour devenir aujourd’hui leader mondial dans la production de plants de vigne et la création de vignobles.

Afin de répondre à la demande de certains pays étrangers, l’entreprise a su exporter son savoir-faire dans des pays comme l’argentine où l’on retrouve l’entreprise « Mercier Argentina » qui produit également des plants de vignes.

Le groupe Mercier possède également une partie laboratoire « NOVATECH » qui permet en grande partie l’innovation et l’invention de nouveaux procédés afin de répondre aux demandes et aux obligations de certains pays.

Une autre filiale du groupe appelé « Vignoble MERCIER », a été créé pour produire et commercialiser les différents vins issus de leurs vignes notamment en circuit court avec de la vente directe dans l’entreprise.

Les étapes des plants de vignes

Après avoir eu les explications de Mr MERCIER, nous avons continué la visite avec Mme FILLON Céline, responsable du personnel, qui nous a fait visiter les locaux de l’entreprise et nous a expliquer les différentes étapes de la création d’un plant de vigne.

La vigne mère

Tout commence par les champs de vignes mères, qui sont là pour créer la souche de tous les plants. L’entreprise possède environ 320 ha de vignes mères dont 50% en Vendée. Cette vigne mère est une variété de vigne qui ne produit pas de raisins et est essentiellement utilisée, une fois par an, pour collecter les lianes qui mesurent entre 8 et 9 mètres. Une fois récoltées, ces lianes sont ébourgeonnées, pour ensuite être coupées en morceaux de 29 cm avec une base se trouvant juste en dessous d’un œil.

 

Le greffage

Lorsque les souches sont taillées et vérifiées, des équipes de personnels ont en charge de faire le greffage avec des boutures de différents cépages. Ce greffage se fait à l’aide d’une machine manuelle, sous la forme Oméga, puis les plants sont directement plongés dans un bain de paraffine.

Une fois les plants paraffinés ils passent par une salle de forçage durant 1 mois afin que la cicatrisation de la greffe se fasse. Ensuite, vient la plantation de plein champ, elle se fait à la main par des saisonniers à une fréquence de 600 000 à 1 000 000 plant par jour. Cette fréquence de plantation est importante car il y a environ 25 millions de plants.

L’arrachage

Après 7 mois de culture en plein champ et d’entretien des jeunes plants sur une surface d’environ 50 hectares, les plants sont arrachés à l’aide de machines Enfin, les plants sont ramenés à l’entreprise afin d’être triés et vérifiés. Il faut s’assurer que la greffe soit bien prise.

La préparation des plants

La préparation des plants se fait sur des chaines ou les plants sont taillés de façon à garder deux yeux sur le brin principal. Tous les plants qui ne rentrent pas dans les critères de sélection sont mis à la poubelle.

Nous remercions les responsables de MERCIER-GROUPE de leur accueil. Les Jeunes de la formation TA ont découvert une entreprise du Sud-Vendée originale et innovante. Ils se feront un plaisir de goûter, avec modération, les produits issus des vignes MERCIER.

Rédacteur du contenu: Joël GOGUET Responsable Formation TA

efficitur. Lorem diam dictum Nullam commodo id risus
Share This