La mi-octobre arrive… avec ses premières gouttes d’eau, son petit vent frais et un début d’année scolaire très dynamique ! En effet, nos vieilles pierres, riches de leur histoire, ont accueilli dès le 27 août dernier des jeunes motivés, impliqués, prêts à laisser leur empreinte dans le château. De nouveaux talents sont arrivés et parmi les publics qui se forment à la MFR, 26 jeunes de 3e et 15 jeunes de 4e (re)découvrent l’alternance, apprennent la vie en collectivité, grandissent…

Le jeune : le terreau

La MFR de Puy Sec accueille tout jeune, dès la 4e, ayant 14 ans dans l’année civile. Pour intégrer la MFR, il suffit simplement de témoigner d’une envie réelle de faire du stage, d’intégrer une entreprise.

Chaque jeune nous arrive donc avec son histoire, ses envies, ses talents. Chacun a une place à prendre et sera accompagné en ce sens. Nous essayons, autant que possible, de partir des connaissances, des savoir-faire des jeunes pour les rencontrer et les faire évoluer. Chaque jeune constitue un terreau avec lequel nous pouvons travailler. Chaque terreau est bien particulier et alimente notre réflexion… nous pousse parfois dans nos propres incertitudes.

La rentrée en quelques chiffres : 42 jeunes motivés, au moins le double de talents détectés, pas moins de 20 passions différentes exprimées, et entre 10 et 15 idées de métiers.

Le stage : l’engrais

Aucun domaine de prédilection n’est déterminé pour les stages en 4e et 3e. Toute entreprise peut potentiellement accueillir un stagiaire. Une difficulté tient seulement aux jeunes qui ont moins de 14 ans et qui doivent réaliser leur stage dans des conditions particulières (collectivité territoriale, entreprise familiale sans salarié, famille).

Le stage, c’est ce qui rend l’école plus digeste, en quelques sortes. Soudainement, les jeunes savent pourquoi ils vont en formation, l’avenir prend un sens fort. En entreprise, les jeunes découvrent des métiers, des organisations du travail, des personnes prêtes à leur transmettre leurs savoir-faire. Confiance en soi, responsabilisation et partage constituent autant de valeurs qui accompagnent la démarche de l’alternance.

Chaque professionnel qui accepte un stagiaire rend possible pour un jeune le fait d’apprendre à se découvrir, à s’orienter, à grandir. Et c’est un régal pour nous de pouvoir rendre visite à nos jeunes pousses ! Ils sont parfois méconnaissables dans leur entreprise !

Le stage en chiffres depuis la rentrée : 50 entreprises sollicitées, entre 600 et 700 km effectués pour les visites, 6 semaines de stage, 15 photographies de jeunes en situation, 150 pages écrites par les jeunes portant sur le stage (et pas moins de 1500 erreurs d’orthographe), des milliers de questions posées au maître de stage, et autant de connaissances acquises ou en cours d’acquisition !

La MFR : la pluie et le beau temps

A la MFR, plusieurs domaines de formation sont privilégiés : formations humaine, sociale, scolaire aussi. En effet, les cours occupent une grande place dans la formation mais tout ne se joue pas durant ces temps passés en classe. Les visites d’entreprise, les actions avec le territoire, les veillées, la vie en communauté, les rencontres constituent autant d’événements qui font la pluie et le beau temps !

A la MFR, une équipe entière accompagne les jeunes vers leur réussite. Que l’on soit maître de maison, veilleuse de nuit, secrétaire ou moniteur, chaque membre de l’équipe joue un rôle primordial auprès des jeunes. Et cela ne peut se faire sans l’adhésion des parents, sans apprendre à connaitre les familles.

Voici quelques chiffres depuis la rentrée : 6 semaines passées avec les 4e et 3e, 1 journée sportive de cohésion, 1 minicamp d’intégration (et 2 doigts cassés), 2 thèmes sur le stage et 1 thème sur l’eau, 24 veillées, 4 dîners à thème, 1 sortie lecture de paysage dans le marais poitevin, pas moins de 70 appels aux familles ou en entreprises, 132 blagues de Monsieur Sébastien, probablement autant de fous rires, quelques larmes sans doute et beaucoup de souvenirs, déjà. Cela passe vite !

Ce début d’année a très bien commencé avec les jeunes du pôle orientation. Nous prenons un grand plaisir à être avec eux en classe, à les voir en stage, à échanger avec leurs familles. Ils ne demandent qu’à grandir, qu’à apprendre, qu’à travailler. Beaucoup de jeunes en stage sont métamorphosés !

Et nous ne remercierons jamais assez les entreprises qui les accueillent. Nous ne remercierons jamais assez les familles qui nous font confiance pour la formation de leur enfant.

 

in sed lectus ut venenatis, ut libero.
Share This