Les Jeunes qui préparent le CAP Métiers de l’Agriculture 2ème année sont allés le 12 Septembre au SPACE2018 à Rennes découvrir le salon de l’élevage.

SPACE2018, les Cap Ma à Rennes

En effet, le SPACE est un Salon Professionnel de l’Agriculture du 11 au 14 septembre qui réunit tous les acteurs des filières bovine (lait et viande), avicole, porcine, cunicole, ovine, et caprine. Une offre complète en alimentation et nutrition animale, bâtiments d’élevage, génétique, santé animale, matériel de traite, énergie, traitement des effluents d’élevage. Innov’Space récompense les meilleures innovations du secteur. Il y a aussi les présentations et concours génétiques de qualité. L’Espace pour Demain présente les pratiques et enjeux d’avenir du monde de l’élevage. Le Space offre sur 16 ha d’exposition avec ses 11 halls, 1 450 exposants, dont 450 exposants internationaux de 41 pays, 300 exposants de matériel à l’air libre, et 700 bovins, ovins et caprins exposés.

Du lien en direct des professionnels

Le groupe de 13 jeunes accompagnés de Line Marie et Laurent les chauffeurs ont pris la direction de Rennes tôt le matin, l’occasion déjà de découvrir une autre région naturelle « la Bretagne ». Arrivés le matin, une photo de groupe s’impose de un pavillon. Les objectifs de cette sortie sont quand même de repérer les nouveautés en termes d’élevage, de bâtiments et machinisme puisque cela rentre dans les modules professionnels. Enfin les jeunes peuvent profiter des animaux de qualités avec la découverte en fin de journée de la vente aux enchères.

Des nouveautés en démonstration

L’édition 2018 a été dominée par le thème de l’amélioration des conditions de travail des éleveurs. La robotique bien présente pour le lavage des poulaillers, les robots de traite et d’alimentation, le trempage automatique des trayons a suscité un vif intérêt.

Cette journée, au SPACE2018, a été très bénéfique pour les jeunes qui ont pu voir les nouvelles technologies.

Auteur de l’article: Laurent JAULIN

 

ut et, mattis dapibus ipsum fringilla
Share This