Ce mardi, nous irons sur la commune de Carouge et celle de Broc. Au programme, nous aurons la visite d’une ferme laitière et la découverte des activités d’une chocolaterie. Il s’agira pour la première de la Ferme de la Naz chez Nicolas BACH et Sabine BOURGEOIS-BACH, et pour la seconde, de la Maison Cailler Cholcolate Factory, fabricant de chocolat..

La ferme de la Naz à carouge

Sur l’exploitation il y a plusieurs personnes qui travaillent Mr BACH Nicolas et son frère qui s’occupe de tous les travaux quotidien de la ferme, Mme BACH Sabine la femme de Nicolas qui gère la reproduction et la mise à l’herbe du troupeau et toute la partie administrative de l’exploitation.

Ils possèdent une communauté d’exploitation, cela ressemble aux GAEC français mais de façon différente. Cette communauté compte les trois associés précédemment cités plus d’autres agriculteurs des communes voisines, avec lesquels ils ont passés des contrats différents pour chacun. Ce sont en majorité des agriculteurs qui souhaitaient arrêter la production laitière pour des raisons de rentabilité, donc la famille BACH leur a proposé de reprendre le quota laitiers ainsi que les vaches pour tous, pour certains ils ont pris les terres pour d’autre ils continuent de faire les travaux de récolte et le donne à la communauté.

La composition de l’exploitation

L’exploitation est composé de 69 ha de terre qu’ils ont pour la majorité échanger avec des voisins afin d’avoir un parcellaires regrouper autour de l’exploitation afin de faciliter le pâturage. L’assolement est très simple avec 62 ha de prairies artificielles en multi espèces, 5 ha de pomme de terre de consommation et 2ha de maïs ensilage pour un affourragement en vert en fin de période estivale.

La production principale de l’exploitation est le lait, en effet l’exploitation compte pas moins de 125 vaches laitières, pour une production vendue de 1 040 000 litres de lait vendue. Les deux tiers de cette production laitières passe en gruyères AOP dans deux laiterie différentes et le reste par en lait industrielle, chose qui va changer l’année prochaine car toute la production partira en production de Gruyères AOP.

Le troupeau est composé principalement de deux races de vaches, de la RED Holstein pour la production laitière, de la montbéliarde pour la production de taux et quelques Kiwi Cross une race Néozélandaise sélectionner pour sa fertilité, sa facilité au pâturage et ses taux (50 de TB et 40 de TP). Mme BACH réalise elle-même toute les inséminations du troupeau et la génétique avec un taux de réussite de 1.8 paillette par vache. Environ les 2/3 des inséminations sont faites en croisement afin d’améliorer le prix de vente des veaux et aussi pour faire environ une quarantaine d’animaux d’engraissement qui partent pour certain en vente directe

En 2009, après réflexion ils ont construit un bâtiment de 130 places avec séchage en grange de 3000 m3, le bâtiment est séparé en deux partie  pour améliorer la gestion du troupeau (fraîche vêlée et fin de lactation). Ce bâtiment a été conçu et réalisé en prévision d’un agrandissement futur qui devrait venir l’année prochaine avec une trentaine de vaches supplémentaire. Aujourd’hui la salle de traite en 2*14 TPA avec 14 postes de traite va être prolongée en 2*20 pour augmenter le débit de traite des animaux.

Les vaches sont nourries exclusivement avec des aliments non fermenté pour correspondre au cahier des charges du gruyère AOP, elles passent environ 5 mois en étable de novembre à mars, puis le reste de l’année elles sont au pâturage nuit et jours. La gestion du pâturage se fait en pâturage tournant dynamique avec des parcelles de 3 ha en moyenne ou le lot de fraîches vêlée passe en premier, puis le lot de fin de lactation fini la parcelle. C’est une gestion qui est calculé à l’aide d’un herbomètre et mesurer chaque semaine ce qui leur prend environ 2 heures par semaine.

Le chocolat de la Maison Cailler

Suite à une météo capricieuse, nous avons décidé de partir faire la visite de la Maison Cailler à Broc. Cette usine qui à plus de 100 ans à été fondé par deux familles : la famille Cailler et la famille Nestlé.

Durant la visite nous avons pu apprendre l’histoire du chocolat en commençant par son arrivée sur le continent européen, jusqu’à son utilisation d’aujourd’hui. Cette visite interactive nous a permis de mieux comprendre la fabrication du chocolat, les différentes étapes de fabrication et de travail de la fève de cacao pour finir aux différents produits que nous connaissons aujourd’hui.

Cette visite parsemé d’embuche avec des dégustations régulière et des découverte des différents composant pour la fabrication , nous ont permis de comprendre l’importance et le rôle de l’agriculture suisse dans le chocolat.

A la fin  de notre visite nous avons pu faire quelques emplettes, pour ramener des souvenirs gourmands à notre famille.

Nous quittons Carouge et Broc pour demain nous diriger dans le canton de Vaud ! Au programme de nos visites: Elevage de taureaux, production d’endives et de pomme de terre.

odio venenatis ut Donec justo Lorem sem, sed leo.
Share This