Vous les avez vues circuler (et si ce n’est pas encore fait, vous pouvez y remédier rapidement), les VLOT réalisées par les CAP SAPVER (service-vente) dans le cadre de la biologie professionnelle ont fait un carton ! Le principe était simple : les jeunes devaient réaliser un dossier puis un diaporama portant sur un thème défini pour aboutir à une présentation filmée pouvant potentiellement servir à d’autres. Nous avions déjà fait un article à ce propos.

Ce qui est intéressant à présent, c’est de comprendre ce que les jeunes en ont retiré, ce qu’ils ont appris dans le cadre de ce travail. Pauline et Mélina nous expliquent…

Pauline V. nous parle de ses acquisitions en biologie, mais pas seulement…

« Depuis quelques mois maintenant, nous avons mis en place et réfléchi au projet des VLOT avec Mme Lucie. Il a été question de faire des vidéos sur différents thèmes de la biologie suivants : la respiration, la reproduction, la communication entre le cerveau et le corps, les cellules, la digestion et la circulation. Les vidéos allaient ensuite être publiées sur réseaux afin de transmettre nos connaissances à d’autres jeunes.

Le jeudi 16 mars, avec l’aide précieuse de Mme Lucie, avec la classe des CAP SAPVER, nous nous sommes enfin lancées dans la réalisation des vidéos VLOT. Pendant tous ces longs mois, toutes ces recherches et ces échanges d’informations sur nos différents thèmes de biologie, ce travail m’a beaucoup appris. J’ai appris ce qu’était la nidation, que l’on avait une mauvaise respiration au quotidien. Jusqu’ici, j’ignorais totalement toutes les fonctions des cellules et maintenant, je suis un peu plus au clair avec cela. Je sais également par quoi passe les aliments avant d’être digérés.

Mais il n’y a pas que ça. J’y ai découvert une capacité de travail sans relâche, je sais créer un diapo dans le but d’enseigner nos propres connaissances. J’ai appris à être capable d’expliquer mon travail devant une caméra, à travailler en équipe pour avoir le meilleur résultat.

Pour conclure, c’était une super expérience, on apprend différemment. C’est une expérience à faire au moins une fois. Je décrirais cette expérience de cette façon : « on apprend pour faire apprendre ». Comme cela l’indique, nous avons appris pour à notre tour enseigner. Ce n’est pas parce que l’on est élève que nous non plus nous ne pouvons pas enseigner ! »

Mélina et Elodie ont travaillé sur la reproduction humaine

Pauline V. et Pauline L. ont réalisé leur vidéo sur la respiration

Mélina explique le déroulement du travail de biologie

« Le jeudi 16 mars, nous avons réalisé des VLOT. Avec l’accompagnement de Mme Lucie, nos vidéos consistaient à filmer une partie du cours choisi par le binôme, la reformuler et en faire un diaporama complet et compréhensible.

Pour la première partie, je vais vous parler de la préparation du cours et des vidéos. Alors au début, Madame Lucie nous a demandé de constituer un dossier de cours en nous expliquant le principe des VLOT : cela nous a vraiment plu. De plus les VLOT étaient une première pour tout le monde. Moi, je trouvais ça super intéressant car je n’avais jamais fait ça avant.

Pour la deuxième partie, je vais présenter la formation du diaporama. A la suite du dossier que nous avions fait et donné par Madame Lucie, nous avons divisé notre cours en 5 parties, correspondant aux thèmes, pour synthétiser et faire un diapo par thème. Dans un diaporama, il ne faut pas faire de phrases : nous avons pris les informations les plus importantes.

Je vais maintenant parler de l’entrainement au passage vidéo. Je trouvais l’entrainement super intéressant et stressant. Tout le monde a joué le jeu de s’entraîner devant les autres. Madame Lucie nous a également apporté un super accompagnement.

Et pour finir, le passage filmé… Je suis passée la première et j’ai réussi à gérer mon stress et puis à bien m’exprimer en vidéo.

Pour conclure, je remercie Madame Lucie de son accompagnement, pour nous avoir fait confiance et nous faire découvrir de nouvelles choses. Cela change de nos cours à écouter sur une chaise. C’est une bonne expérience. »

 

Noémie revient sur ce qu’elle a appris

« Les recherches sur les VLOT étaient très intéressantes à découvrir, j’ai appris beaucoup d’informations. On a appris à travailler à deux, à s’organiser à deux, à parler sérieusement sur les recherches ensemble. J’ai appris à passer au tableau seule, à travailler avec les schémas et les mots clés, à travailler sans les textes dans le diaporama. J’ai beaucoup apprécié faire la vidéo car quand les personnes vont regarder la vidéo, ils vont apprendre grâce à moi, grâce à mes recherches, grâce à mes schémas. »

 

Lorie et Tessa ont étudié la circulation du sang

Marion et Cécilia travaillaient autour de la communication entre le cerveau et le corps

Emma a élaboré sa production sur la digestion

Noémie a réalisé sa vidéo sur les cellules humaines

En somme, ce n’est pas tant le passage devant la caméra, les apports de connaissance en biologie qui comptent mais bien tout ce qui s’est joué en termes de confiance en soi, de collaboration, d’acceptation et de gestion du stress. Les filles l’ont bien exprimé : ce type d’expérience où elles sont actives permet de vivre les cours autrement. Et moi, je sais, en voyant leur capacité à transmettre leurs connaissances, qu’elles ont compris le cours (même s’il reste toujours à asseoir les connaissances plus pointues).

Donec in commodo tristique mattis facilisis sit vel, leo
Share This