Aujourd’hui jeudi nous allons dans les montagnes catalanes. Nous visiterons un moulin à huile à Sant Fruitos de Bages, l’abbaye de Montserrat, et une cave à Freixenet.

 

De Lloret del Mar à Sant Fruitos de Bages

Les conditions météorologiques ne nous sont pas très favorables ce matin, à l’image des premières diapos qui suivent. Nous avons même la surprise de voir de la neige ! De ce fait, nous allons avoir près de ¾ d’heure de retard. Durant le trajet un peu sinueux, comme chaque jour, Cécilia doit se rapprocher des Moniteurs assis à l’avant du bus (Pas drôle le mal du transport !). Tous les autres participants au voyage profitent de ce temps de route pour récupérer… Au fond du car Nicolas et Elodie ne sont pas n’ont plus très rassurés, qu’en sera-t-il demain au funiculaire de Montjuic?

Diaporama du matin:

 

Moulin à huile d’olives

Nous sommes accueillis sur une petite exploitation familiale employant 4 personnes. L’exploitation compte 30 ha au total dont 5 à 6 ha d’oliviers. Elle produit aussi du colza et du blé pour un rendement d’environ 40 quintaux. La ferme reçoit la production d’olives de 50 autres agriculteurs de la région, qui sera transformée en huile. Pour ce qui est du processus de fabrication, une première étape consiste à séparer les feuilles des olives récoltées. Les olives sont ensuite lavées puis broyées, on obtient alors une pâte. On presse le mélange pour en extraire l’huile à température ambiante. À partir de 40 degrés l’huile perd de sa qualité. Il faut 10 kg d’olives pour obtenir 1 litre d’huile. En hiver 4 kilos suffisent car les olives se sont un peu déshydratée. Au début de la saison de production l’huile est verte car les olives contiennent plus de chlorophylle. Une machine appelée décanteur (centrifugeuse) en fin de fabrication sépare l’eau de l’huile par différence de densité. Ensuite, l’huile est filtrée pour être enfin conditionnée en bidons ou bouteilles.

Entre le début et la fin des opérations de la fabrication, il se passe environ ¼ d’heure. La rapidité est gage de qualité !

Les huiles sont classées suivant leur niveau d’acidité et de fermentation. Les plus fraîches produisent celles que l’on appelle “extra vierge” puis ”vierge”.

La récolte se fait au cours des mois de Novembre Décembre et Janvier et on peut obtenir jusqu’à 16 tonnes selon les variétés et les années.

La taille peut se faire à partir de février à la main ou avec une machine. Un traitement est souvent réalisé pour lutter contre la mouche de l’olivier qui se reproduit sur un cycle de 5 ans.

La vente de la production se fait sur place en directe en dans les supermarchés de la région.

En fin de visite on en profite pour faire des achats. Si vous voulez goûter l’huile de Sant Fruitos de Bages, faites vous inviter chez Mr Gérard !

Un très grand merci à Babeth pour sa précieuse traduction.

Diaporama du moulin à huile:

 

Abbaye de Montserrat

Nous arrivons au pied de la montée des 10 kms qui nous séparent du sommet de Montserrat et y voyons déjà pas grand chose. Les prises de vue vont être difficiles… quel dommage, il nous faudra revenir ! Néanmoins, nous vous offrons quelques photos prises par jour de beau temps, puis celles du jour.

Nous déjeunons où nous pouvons… et ce sera un temps mis à profit par Mme Emilie pour faire quelques jolies photos de portraits qui vous seront proposées en fin d’article.

Diaporama de Monserrat par beau temps:

 

 

Diaporama de Monserrat par brouillard:

 

Cavas Freixenet

Pour clore la journée nous visitons la plus grande cave de production de vins champagnisés d’Espagne. 7500 ha de vignes sont transformés, faisant travailler près de 500 personnes. La cave de Dolores Ferrer nous a réservé un très bel accueil et avons pu découvrir l’immensité du site de production.

Diaporama de la cave de Freixenet:

Galerie de Portraits:

Ainsi se termine notre journée dans les montagnes catalanes. Nous rentrons à notre hôtel à 19h 30’ pour un dernier dîner et une dernière soirée espagnole. Demain sera notre dernier jour en péninsule ibérique. Prenons plaisir à vous faire partager les épopées de notre séjour.

PS: Notre retour en bus fut animé par Flavien RICARD avec du Sardou, Dalida…

in leo. quis felis venenatis, Aliquam commodo
Share This